Le Devoir Parisien

Le Devoir Parisien et la Région Beaujolaise :

Les membres du Devoir Parisien des Compagnons du Beaujolais sont les représentants de la très belle région du Beaujolais dans son ensemble. Comme le fait toute confrérie, le Devoir Parisien soutient les traditions vinicoles, culinaires et touristiques de l’objet de ses statuts. Les Maîtres Compagnons sont constamment à l’écoute des hommes qui, professionnels à divers niveaux, font la réputation de cette partie de France : - Les vignerons et leur savoir faire incomparable, - Les interlocuteurs de la filière vinicole (Inter Beaujolais, UVB, …), - Les élus de la région (Conseil Général du Rhône, parlementaires, …), - Les représentants du Comité départemental du tourisme, Et, bien entendu, leurs Confrères les Maîtres Compagnons du Beaujolais de Villefranche sur Saône, Ils accompagnent les vignerons dans les multiples manifestations qui se déroulent sur la région parisienne : Salon International de l’Agriculture où ils sont présents sur le stand du département du Rhône pendant toute la durée de l’événement, le Printemps des Chénas, l’été des « Villages », la Saint-Juliénas des Prés, … Lors de la sortie du Beaujolais Nouveau, les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien sont présents dans toute la région parisienne où se déguste ce fameux vin ; ils font également déguster le précieux nectar à bord des trains Thalys entre Paris et Bruxelles.

Le Devoir Parisien et les professionnels de la restauration :

Les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien soutiennent au mieux ces ambassadeurs du Beaujolais que sont les gérants de ces merveilleux établissements parisiens, les bistrots à vins où se dégustent aussi bien les vins de grande qualité, sélectionnés directement chez les producteurs de diverses régions françaises, que les produits qui les accompagnent, également en provenance de professionnels sélectionnés. Les établissements de renommée mondiale du groupe des Frères Blanc (Le Pied de Cochon, Le Procope,…) accueillent chaque année le Beaujolais Nouveau et les Compagnons grâce à Georges Duboeuf. Les informations sur les contacts directs qui sont ainsi établis dans ces établissements entre les consommateurs et les produits de qualité sont des plus précieuses pour les producteurs. Les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien sont à la charnière de cette information et peuvent ainsi transmettre les messages des consommateurs aux professionnels (en général les vignerons) et expliquer ce travail de tous les jours, de toutes les saisons, qui est celui des vignerons et la passion qui les anime. Les Maîtres Compagnons accompagnent les remises de prix décernés aux bistrots à vins récompensés chaque année par : L’Académie Rabelais (La Coupe du Meilleur Pot), Tradition du Vin (La Bouteille d’Or).

Le Devoir Parisien et le monde politique :

Les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien sont en contact régulier avec les élus de la région beaujolaise. Ils ont l’habitude d’intervenir dans les divers lieux où, chaque année, se déguste le fameux Beaujolais Nouveau : L’Assemblée Nationale, Le Sénat. Sur ces deux sites, les interventions des Maîtres Compagnons du Devoir Parisien se font en accompagnement des amis vignerons venus présenter leurs merveilleux produits. Le Ministère de l’Intérieur, Plusieurs mairies d’arrondissement et de banlieue, Le Salon des Maires de France.

Le Devoir Parisien et les médias :

Les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien organisent et participent à des manifestations beaujolaises à l’occasion de la sortie du Beaujolais Nouveau, ou à d’autres périodes de l’année, de façon plus ou moins régulière, pour les médias qui apprécient le résultat du travail des vignerons. Le quotidien Le Parisien a vu plusieurs fois les Maîtres Compagnons en tenue, dans ses bureaux, pour faire déguster le Beaujolais au personnel et aux cadres, L’Express a honoré, à plusieurs reprises, des correspondants étrangers grâce aux Compagnons du Beaujolais. Dans ce cas, les intronisations dans l’Ordre des Compagnons du Beaujolais se font en plusieurs langues (anglais, espagnol, allemand, portugais,…). R.T.L. a toujours fort bien accueilli les Maîtres Compagnons du Beaujolais. Plusieurs amis, intronisés dans l’ordre des Compagnons du Beaujolais, au sein de cette station, réservent toujours une information positive au Beaujolais. Le Patriote Beaujolais et le Progrès de Lyon, journaux de la région beaujolaise, relatent régulièrement les manifestations réalisées par les membres du Devoir Parisien.

Le Devoir Parisien et les entreprises :

Des entreprises, de taille nationale ou internationale, sont heureuses de faire intervenir les Maîtres Compagnons du Beaujolais afin d’honorer des cadres de la maison, des partenaires ou des clients, très souvent étrangers. Le Devoir Parisien réalise des mini « événements » en tenant des chapitres exceptionnels très ciblés pour les entreprises, dans le but d’honorer et de flatter des personnalités. Ces interventions peuvent se faire en différentes langues suivant les interlocuteurs (anglais, allemand, espagnol, portugais). La remise du diplôme et de la tasse symbolisant l’appartenance à une grande confrérie vineuse connue dans le monde entier est l’instant le plus marquant et, bien souvent, inoubliable pour le récipiendaire. L’entreprise qui fait ainsi intervenir les Maîtres Compagnons du Beaujolais en retire un bénéfice d’image de traditions, de qualité et de convivialité. Parmi les grandes entreprises qui ont réalisé ce type de manifestation citons : Le Groupe Véritas, le Groupe Accor, le Groupe Sodexho et bien entendu le groupe de Georges Duboeuf.

Le Devoir Parisien et les autres confréries :

Lorsque cela leur est possible, les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien participent aux chapitres et fêtes des confréries amies. Ces confréries, vineuses ou gastronomiques, sont constituées de membres appréciant et défendant les produits et le savoir-faire de tradition et de qualité de notre beau pays. Le Devoir Parisien se doit d’être à leurs côtés dans cette démarche qui est des plus honorables. Les dignitaires qui dirigent ces confréries apprécient les produits liquides ou solides de la région beaujolaise. Des contacts réguliers ont donc lieu entre les Compagnons du Devoir Parisien et ces confréries qu’elles soient situées en Ile de France ou plus éloignées. Les Maîtres Compagnons Parisiens ont rendu visite à leurs amis et confrères : - du Nord (Confrérie du Hareng Côtier de Berck,…), - de l’Ouest (Confrérie des Vins des Fiefs Vendéens,…), - du Sud-Ouest (Connétablies de Guyenne en Côtes de Blaye, en Côtes de Bourg ou en Graves de Vayres, Confrérie de St Romain en Bordelais et pays Libournais, Confrérie Gastronomique du Cèpe de la pointe du Médoc, Confrérie de l’Asperge du Blayais,…), de Normandie (Confrérie des Chevaliers du Camembert, Confrérie des Hit’es de la Baie de Cancale, Confrérie des Mouliers du Vivier-sur-mer,…), - du Centre (Commanderie Cassis et Berry, Confrérie des Hume-Piot du Loudunois, Confrérie de la Faisanderie de Sully sur Loire, Confrérie de la Grand’ Table du Fuzelien,…), - de l’Est (Confrérie de l’Andouille du Val d’Ajol, Confrérie des beignets râpés de Golbey,…), - bien entendu de la région parisienne (Gagny, Palaiseau, Combs la Ville, Villiers sur Marne, Clamart, Coubron, Bagneux, Sucy en Brie, Montmartre, Joinville le Pont, etc…), la Commanderie d’Ile de France du Grand Ordre des Calvados, la Confrérie de Saint-Antoine, la Commanderie des Ambassadeurs Gastronomes de Rungis, et la Confrérie des Maîtres Fromagers de France. - de Belgique, où plusieurs confréries ont reçu les Maîtres Compagnons du Devoir Parisien.